•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les signes religieux chez les enseignants : Entrevue avec Jean-François Roberge

Alec Castonguay anime Midi info.
Audio fil du lundi 28 janvier 2019

Les signes religieux chez les enseignants : Entrevue avec Jean-François Roberge

Enseignants et signes religieux : le ministre de l'Éducation se défend

Une enseignante arborant un voile donne des explications à une élève.
Une enseignante arborant un voile donne des explications à une élève.PHOTO : iStock / iStockphoto
Alec Castonguay anime Midi info.
Midi infoPublié le 28 janvier 2019

Le ministère de l'Éducation a contacté au moins trois commissions scolaires pour obtenir des statistiques sur les membres du personnel qui portent un signe religieux à l'école. Cela a mis le gouvernement Legault dans l'embarras, lui qui prépare un projet de loi sur la laïcité qui interdirait, entre autres, le port de signes religieux en classe.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a voulu mettre un terme à la controverse. En entrevue, le ministre a déclaré : « Personne n’a demandé un recensement de personnel. C’est un assez bon malentendu. Le ministère de l’Immigration a contacté mon ministère pour savoir si de telles statistiques existaient. Un fonctionnaire a appelé (les commissions scolaires) pour savoir si de telles statistiques existaient, et il semble que la réponse est non », a raconté le ministre Roberge sur nos ondes.