•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les risques du cannabis au volant au centre d’un programme dans les écoles

Une personne en train de consommer de la drogue au volant.
MADD Canada rapporte que 41% des jeunes ne voient pas le danger de conduire avec les facultés affaiblies par le cannabis. PHOTO : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin
Publié le 12 décembre 2022

Un nouveau programme de sensibilisation organisé par MADD Canada et Cannabis NB s'amène dans les écoles secondaires de la province. Les ateliers interactifs présentés en salle de classe visent à remettre les pendules à l'heure sur les idées préconçues des jeunes au sujet des risques de prendre le volant après avoir consommé du cannabis.

Les jeunes considèrent que c’est moins grave que l’alcool au volant parce qu’il y a plein d’idées préconçues et de mythes qui circulent chez les jeunes à l’effet que ce n’est pas pareil et que c’est moins dangereux, explique Marie-Claude Morin, responsable régionale des services aux victimes de MADD Canada.

Le programme intitulé Pot au volant, c’pas trippant a d’abord été implanté en Ontario en 2015. En date d’aujourd’hui, près de 170 000 jeunes d’Ontario ont participé à ces ateliers.

« On veut vraiment les engager dans une discussion finalement pour voir quelles sont leurs opinions sur la question. Aussi, quelles sont leurs habitudes parce qu’on sait qu’il y a 41% des jeunes qui disent que ce n’est pas grave finalement de conduire avec les facultés affaiblies par le cannabis. »

— Une citation de  Marie-Claude Morin, responsable régionale des services aux victimes, MADD Canada