•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Michel le samedi, ICI Première.
Michel le samedi, ICI Première.
Rattrapage du samedi 3 avril 2021

Une nouvelle chaire de recherche sur le cannabis

Université de Moncton : Une chaire de recherche sur le cannabis thérapeutique prendra son envol

Publié le 3 avril 2021
Un gros plan d'une tête de cannabis avec des fleurs.
Les fleurs de cannabis contiennent des molécules complexes, recherchées pour leurs effets thérapeutiques et euphorisants. PHOTO : Radio-Canada / La semaine verte

L'Université de Moncton a récemment annoncé qu'une chaire de recherche sur le cannabis thérapeutique sera mise en marche au cours des prochains mois. L'Université travaillera en partenariat avec la clinique québécoise La croix verte, ainsi qu'avec la Fondation de recherche en santé du Nouveau-Brunswick sur une période de cinq ans et recevra un million de dollars pour financer le tout.

Le vice-recteur adjoint, M. Francis LeBlanc, rappelle que l’Université de Moncton travaille déjà, depuis quelques années, sur le cannabis. Elle est devenue la première université des provinces de l’Atlantique à recevoir une licence qui lui a permis de travailler avec cette plante.

« C’était naturel que nous voulions maintenant explorer le côté thérapeutique du cannabis à partir de recherches. »

—  Francis LeBlanc, vice-recteur adjoint à la recherche
Francis LeBlanc.

Le vice-recteur adjoint de l'Université de Moncton, Francis LeBlanc.

Radio-Canada / Gracieuseté de Francis LeBlanc

Selon M. LeBlanc, la chaire de recherche vise à approfondir les connaissances au sujet des effets du cannabis thérapeutique sur diverses pathologies ainsi que ses bénéfices généraux. Depuis la légalisation du cannabis, l’Université n’a pas effectué de recherches approfondies au sujet du cannabis thérapeutique. Le vice-recteur adjoint de la recherche mentionne que plusieurs facultés pourraient se joindre à cette chaire.

« Les départements de biologie, de biochimie et même celui des sciences infirmières seront impliqués dans ces recherches. »

—  Francis LeBlanc

De plus, M. LeBlanc affirme que les temps ont bien changé en ce qui concerne le cannabis dans les milieux d’étude. Il y a quelques années, avant la légalisation de cette drogue, il y avait moins d’études qui s’y intéressaient.

« C’est une drogue comme une autre. Dix ans passés, presque personne n’étudiait les effets du cannabis thérapeutique. »

—  Francis LeBlanc

Le ou la titulaire de la chaire de recherche sera déterminé vers la fin du mois et la recherche devrait débuter en septembre.