•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Michel le samedi, ICI Première.
Michel le samedi, ICI Première.
Rattrapage du samedi 22 février 2020

Quand le chocolat et l'immigration font la rencontre d'Edmundston

Quand intégration rime avec chocolats belges

Publié le 22 février 2020
Un homme est debout devant un étalage de chocolats belges et tient un plateau de chocolats dans sa main droite.
Xavier Mues, originaire de Bruxelles, habite à Edmundston au Nouveau-Brunswick depuis quelques année et importe du chocolat belge. PHOTO : Radio-Canada / Isabelle Robichaud

Après une première tournée à visiter différentes villes du Nouveau-Brunswick, le Belge Xavier Mues est tombé sous le charme d'Edmundston.

Sa localisation géographique ainsi que ses habitants chaleureux en ont fait l’endroit de choix pour l’homme originaire de la ville de Bruxelles.

Après son arrivée, il constate la rareté des chocolats belges sur le marché et décide d’en faire l’importation.

Un étalage de chocolats belges dans une épicerie.

Un étalage de chocolats belges dans une épicerie.

Radio-Canada / Isabelle Robichaud


Bien plus qu’un travail, sa passion pour ces petits délices sucrés permet aussi à Xavier Mues de mieux connaître les gens de sa ville d’adoption et de s’intégrer plus facilement.

Bien qu’immigrer dans un nouveau pays constitue en soi un défi et nécessite une période d’adaptation, il ne regrette pas du tout son choix.

D’ailleurs, une nouvelle étape importante approche puisque sa famille le rejoindra dans quelques mois.

Isabelle Robichaud est allée rencontrer celui que plusieurs dans la communauté nomment affectueusement Xavier Chocolat, devant son étalage de chocolats belges au IGA d’Edmundston.

D'après le reportage d'Isabelle Robichaud