•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Noémi Mercier, du magazine à la télé

La journaliste Noémi Mercier
La journaliste Noémi MercierPHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa
Métier : journaliste, ICI Première.
Métier : journalistePublié le 31 juillet 2021

Cheffe d'antenne du bulletin de nouvelles Le fil à 17 h sur la chaîne Noovo depuis le 29 mars 2021, Noémi Mercier affirme qu'elle n'était pourtant pas destinée à prendre la voie de la télévision. Gagnante de cinq médailles d'or des Prix du magazine canadien et de trois prix Judith-Jasmin, la journaliste discute avec Marie-Louise Arsenault du manque de journalistes scientifiques, du portrait qu'elle a réalisé sur Pauline Marois et de son enquête sur les agressions sexuelles dans les Forces canadiennes.

Née le 28 décembre 1976, Noémi Mercier a fait ses études en psychologie, puis en études littéraires. Elle travaillait alors aussi au Montréal Campus, journal étudiant de l’Université du Québec à Montréal : La première fois que j’ai écrit pour le Montréal Campus, j’ai pleuré tellement j’ai trouvé ça douloureux comme expérience, et j’avais juré que je n’y retournerais pas.

Non seulement elle y est retournée, mais elle affirme aujourd’hui qu’elle y a tout appris. En 2004, elle est entrée au magazine Québec Science, avant de rejoindre le magazine L’actualité en 2010 et finalement, Noovo cette année.

« Je ris encore assez régulièrement quand j’y pense [que je suis cheffe d’antenne]. Ce n'était vraiment pas une trajectoire qui était écrite d’avance pour moi [...] Ce n'était pas tant la nouvelle qui me passionnait que de pouvoir creuser un sujet en profondeur et de travailler un peu comme une artisane. »

—  Noémi Mercier, journaliste