•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Congédiement, abolition de poste et démissions au Théatre du Bic

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du lundi 5 décembre 2022

Congédiement, abolition de poste et démissions au Théatre du Bic

Démissions au Théatre du Bic

Deux hommes entourent une femme. Tous les trois prennent un air sérieux. Ils sont dans notre studio de Rimouski.
André Rioux, Marie-Hélène Caron et Eudore Belzile, ex-employés du Théâtre du Bic.PHOTO : Radio-Canada
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 5 décembre 2022

Dans un geste de solidarité, selon leurs explications, deux membres de l'équipe de travail du Théâtre du Bic ont démissionné à la suite du congédiement d'une employée et l'abolition d'un poste en octobre dernier. La crise a eu lieu au lendemain du départ à la retraite de deux de ses employés en place depuis une trentaine d'années, le directeur général, Eudore Belzile, et de l'adjointe à la direction du Théâtre du Bic, Diane Berger. Marie-Hélène Caron, ex-assistante directrice technique et directrice de production et André Rioux, ex-directeur technique par intérim et collaborateur depuis 1985, voulaient prendre part à la réorganisation en cours, sans succès. Ces derniers en ont discuté avec Maude Rivard, ainsi que le cofondateur du Théâtre des Gens d'en Bas, Eudore Belzile.