•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La chronique juridique avec Me Marie-Josée Fournier

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du jeudi 13 janvier 2022

La chronique juridique avec Me Marie-Josée Fournier

Le gouvernement peut-il imposer une taxe aux personnes non-vaccinées?

Une infirmière portant un masque rose et des gants bleus prépare une dose de vaccin.
Les Québécois non vaccinés représentent 10 % de la population.PHOTO : Reuters / Emily Elconin
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 14 janvier 2022

Le gouvernement Legault a annoncé mardi qu'il allait bientôt fixer un montant de contribution santé aux personnes non-vaccinées contre la COVID-19. Évidemment, ça soulève de nombreux enjeux éthiques et juridiques. Le gouvernement peut-il imposer une taxe aux personnes non-vaccinées? Me Marie-Josée Fournier, avocate au Centre de justice de proximité du Bas-Saint-Laurent, en a discuté avec nous dans le cadre de sa chronique juridique.

« On finance comme on veut, avec nos impôts ou le programme d'assurance-médicaments. Mais si l'on exige des patients une contribution financière à l'égard d'un service assuré en principe par l'État, c'est un terrain glissant parce que ça violait le principe universel aux soins de santé et ce sont des enjeux éthiques aussi. On ne va pas charger une contribution financière supplémentaire à quelqu'un qui a un cancer parce qu'il a fumé toute sa vie. Et des exemples comme ça, il y en a plein. »

— Une citation de  Me Marie-Josée Fournier, avocate au Centre de justice de proximité du Bas-Saint-Laurent