•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La Pointe-aux-Anglais au Bic, victime de son succès

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du mardi 23 novembre 2021

La Pointe-aux-Anglais au Bic, victime de son succès

Une étude pour trouver des solutions à la surfréquentation de la Pointe-aux-Anglais du Bic

L'île du Massacre en automne, au Parc national du Bic.
L'île du Massacre du Parc national du Bic, à partir de la Pointe-aux-Anglais.PHOTO : Radio-Canada / Sandra Fillion
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 23 novembre 2021

La Ville de Rimouski, le Parc du Bic et le Comité ZIP du Sud-de-l'Estuaire cherchent des solutions pour préserver la Pointe-aux-Anglais. Le site, situé dans le district du Bic de Rimouski, souffre de sa popularité grandissante.

Le Comité ZIP réalise en ce moment une étude de caractérisation de la Pointe-aux-Anglais. Un tronçon de plage montre par ailleurs des signes d'érosion côtière, indique Jean-Étienne Joubert, chargé de projet pour l'étude et naturaliste pour le Comité ZIP du Sud-de-l'Estuaire.

Une recharge de plage est envisagée pour la deuxième phase du projet, l'été prochain, ainsi que des efforts de sensibilisation à la fragilité des lieux:

Le Comité ZIP a reçu un financement de 35 000 dollars du Fonds d'action Saint-Laurent, dans le cadre de son Programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent.