•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vaccination obligatoire des fonctionnaires fédéraux

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du mercredi 6 octobre 2021

La vaccination obligatoire des fonctionnaires fédéraux

Les syndicats des employés fédéraux déplorent les délais et la méthode coercitive d'Ottawa

Vail Health Hospital employee health nurse Diane Schmidt, left, gives a mock COVID-19 vaccine to Caitlyn Ngam, right, an infection preventionist at the hospital, Tuesday, Dec. 8, 2020 in Vail, Colo. With the state expecting its first shipment of a COVID-19 vaccine in a matter of days, the state health department ran an exercise to see how ready it is to take on such a mass vaccination campaign. The Pfizer vaccine, which is the first shot expected to gain federal approval, will be difficult for
Une femme reçoit un vaccin contre la COVID-19.PHOTO : Associated Press / Helen H. Richardson
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 6 octobre 2021

Les syndicats représentant les employés fédéraux déplorent le court délai imposé aux fonctionnaires pour transmettre leur statut vaccinal à leur employeur, le gouvernement du Canada.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, qui compte parmi ses membres 6 000 employés fédéraux, dont 320 au Bas-Saint-Laurent, craint aussi que le congé sans solde ouvre la porte à d'éventuelles suspensions non justifiées, explique Stéphane Aubry, son vice-président national. Ce syndicat représente les professionnels de Pêches et Océans Canada de L'Institut Maurice-Lamontagne de Mont-Joli, de Services publics et Approvisionnement Canada, de Transport Canada et aussi des représentants de l’Agence du Revenu du Canada, Service Canada et de Développement économique Canada.

Yvon Barrière, vice-président directeur régional pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada section Québec, assure que son organisation appuie l'adoption d'une politique fédérale de vaccination qui va protéger ses membres. Ce syndicat représente environ 21 000 employés fédéraux au Québec dont des travailleurs pour Service Canada, de Service correctionnel du Canada, des travailleurs des bureaux d'assurance-emploi ou de Revenu Canada.

« Toutefois, le gouvernement a lancé cette politique sans tenir compte des demandes des syndicats. Garantir le droit à la vie privée à nos membres, par exemple. On aurait voulu une approche éducative, non coercitive. Des sanctions de type sans solde, mêlées avec le système de paye Phénix, ça ne fait pas un bon ménage. »

—  Yvon Barrière, vice-président directeur régional pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada section Québec

Stéphane Aubry, qui dit représenter des chercheurs qui ont travaillé sur la vaccination contre la COVID-19, aurait aussi espéré une approche plus éducative et scientifique, de la part du gouvernement de Justin Trudeau.

Dès le 29 octobre, tous les employés fédéraux devront confirmer qu'ils sont adéquatement vaccinés contre la COVID-19, même ceux en télétravail.

Les passagers de 12 ans et plus qui voyagent à bord d'un avion, d'un train ou d'un bateau devront aussi être entièrement vaccinés d'ici le 30 octobre.