•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les réactions de la chambre de commerce et de la SOPER à l'arrivée de Costco

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du vendredi 10 septembre 2021

Les réactions de la chambre de commerce et de la SOPER à l'arrivée de Costco

Costco à Rimouski : des réactions partagées chez les commerçants

Des clients sortent des portes principales du magasin avec des paniers d'épicerie.
Des clients au Costco de Sherbrooke.PHOTO : Radio-Canada
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 10 septembre 2021

L'arrivée possible d'un Costco dès 2022 à Rimouski soulève différentes réactions. Le directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie de Rimouski-Neigette, Jonathan Laterreur, indique que les réactions sont partagées de la part des commerçants. Il affirme que certaines entreprises voient l'arrivée du magasin grande surface d'un bon œil, alors que d'autres la redoutent. Il invite ses membres à contacter la Chambre de commerce pour tenter d'évaluer les impacts de la venue de Costco, et tenter de s'y préparer.

Pour sa part, le directeur général de la Société de Promotion Économique de Rimouski (SOPER), Martin Beaulieu, indique que l'ouverture d'un Costco est positive quant au rôle de pôle d'attraction qu'exerce Rimouski pour les consommateurs de l'extérieur. Il souligne que des consommateurs de la région dépensent déjà dans les Costco situés à l'extérieur de la région. Martin Beaulieu estime que les commerces indépendants peuvent tirer leur épingle du jeu.

« Je pense que la force des commerces locaux, particulièrement à Rimouski... On a beaucoup de commerces à Rimouski indépendants qui ont cette capacité de connecter avec leurs clients, de faire des suivis, des commandes spéciales, d'aller chercher des produits de spécialité. Ce n'est pas tout le monde qui veut acheter douze muffins de 500g. On oublie aussi que Costco a une niche. Il reste beaucoup de place autour de cette niche-là pour développer. Et les gens qui viennent consommer à Costco, parce qu'il y a du tourisme de consommation, qui vont dormir à l'hôtel et aller au restaurant, vont découvrir d'autres commerces. »

—  Martin Beaulieu, directeur général de la Société de Promotion Économique de Rimouski (SOPER)