•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Même fréquence, ICI Première.
Même fréquence, ICI Première.
Rattrapage du mardi 19 novembre 2019

Entrevue avec Diane Marcotte

Un étudiant sur cinq touché par des symptômes dépressifs

Publié le 19 novembre 2019
Un homme porte ses mains à la tête. Des gribouillages comportant des points d'interrogation et d'exclamation entourent sa tête.
un étudiant sur cinq concerné par le stress de performance.PHOTO : iStock / SIphotography

Un sondage réalisé par la firme Léger et l'Union étudiante du Québec montre que près de 20% des étudiants universitaires ont des symptômes dépressifs qui nécessitent un soutien médical ou psychologique. Diane Turcotte, professeure au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal, nous indique ce qui explique cette détresse psychologique.

Selon Diance Turcotte, les résultats annonçant que près de 20 % des étudiants souffrent d’anxiété de performance sont conformes aux études de même nature. Cette détresse psychologique se révèle autant chez les étudiants au collégial qu’à l’université. La professeure souligne que la performance semble omniprésente dans le quotidien des étudiants.

« Il faut performer, il faut performer tout le temps, il faut constamment être en train de faire quelque chose qui va vous servir pour votre carrière, pour votre développement, comme s’il n’y avait pas possibilité d’avoir des temps de repos. »

—  Diane Turcotte, professeure au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal

Diane Turcotte explique également, dans cette entrevue, à quel moment il semble utile d’aller chercher de l’aide.