•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les plaisirs de la table avec Perle Morency

Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Rattrapage du vendredi 13 mai 2022

Les plaisirs de la table avec Perle Morency

Lait de bufflonne, kombucha et têtes de violon

Des têtes de violon vues de près.
C'est le temps des têtes de violon.PHOTO : Danielle Bourgeois
Même Fréquence émission Première Maude Rivard ICI Première
Même fréquencePublié le 13 mai 2022

Chaque semaine, Perle Morency, copropriétaire du restaurant Côté Est, à Kamouraska s'inspire des produits frais disponibles et nous suggère quoi mettre dans nos verres et ce qu'on peut cueillir aussi dans nos cours, jardins et forêts.

Cette semaine

Le lait de bufflonne : l'aliment vedette

C'est le deuxième lait le plus consommé au monde! Le seul producteur au Québec est l'Élevage buffalo Maciocia, à Saint-Charles-sur-Richelieu. Si vous voulez voir l'animal, rendez-vous à la ferme Les 40 arpents de Saint-Onésime-d'Ixworth. La fromagerie Fuoco de Sainte-Sophie, dans les Laurentides, produit une mozzarella di bufala, vous l'aurez compris, à partir de lait de bufflonne.

Le kombucha : accord breuvage et mets

L'effervescence du kombucha, fabriqué à partir de thé, est obtenue d'une mère ou champignon kombucha qu'on peut élever ou acheter du commerce. Plus acidulé ou vinaigré ou plus doux, c'est au choix. On peut ajouter des fruits... Les bons produits : Les Chants du fleuve, de Rimouski; Fous de l'île, de Montréal; et Rise, le choix de Perle, au gingembre.

Les têtes de violon : cueillette de la semaine

Stop à la cueillette sauvage « sauvage » est une campagne de Gérald Le Gal, fondateur de Gourmet sauvage. Il faut faire attention à comment nous cueillons, ail des bois, gingembre sauvage disparaissent peu à peu. Au piétinement, aussi, attention à vos pas!

Pour les têtes de violon, on cueille en petite quantité, 25 % de la ressource seulement, pour la pérennité. Même si c'est gratuit et abondant, il faut cueillir ce dont on a besoin, sans faire de réserves pour janvier. On cueille les tiges qui ne sont pas déroulées à plus de 15 centimètres et seulement les tiges qui sont fermement enroulées. Attention, on fait bouillir. Le choix de Perle : blanchir deux fois et une troisième fois avec du beurre. Pourquoi pas revisiter une salade grecque pour faire la boucle? Avec têtes de violon, mozzarella di bufala, tomates, basilic et un petit verre de rosé... ou de kombucha.