•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire

Médium large, ICI Première.
Audio fil du lundi 13 août 2018

Entrevue avec Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire

Manon Massé rêve d’un changement de cap pour le Québec

Manon Massé répond aux questions de Stéphan Bureau au studio 18 de Radio-Canada, à Montréal, le 13 août 2018.
Manon Massé, la co-porte-parole de Québec solidairePHOTO : Radio-Canada / Mathieu Arsenault
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 13 août 2018

La co-porte-parole de Québec solidaire se dit rassembleuse. Elle croit que son parti prendra le pouvoir lorsque son programme de gauche aura été jugé assez inspirant pour le peuple québécois. La candidate au poste de première ministre entamera sa campagne électorale dans 10 jours avec l'espoir de vaincre les partis qui favorisent les classes privilégiées.

Manon Massé explique la vision consensuelle qu’a Québec solidaire du partage du pouvoir. Elle indique que si son parti est élu, elle donnera le pouvoir législatif au vice-premier ministre, Gabriel Nadeau-Dubois.

« Le jour où le peuple va décider que ce n’est pas des changements esthétiques qu’il veut, mais c’est un changement de cap pour une économie du 21e siècle et pour prendre soin de tout notre monde, pas seulement des privilégiés, ils vont choisir Québec solidaire. »

— Une citation de  Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire

Une femme d’équipe

La politicienne, qui en est à sa sixième campagne électorale, a été élue pour la première fois en 2014 par une mince avance de 91 voix. Maintenant à la tête de Québec solidaire, elle juge qu’elle peut faire ressortir la force et le potentiel des membres de son équipe.

Manon Massé a l’impression que le peuple désire avoir des politiciens qui parlent concrètement des politiques qu’ils entendent mettre de l’avant. La co-porte-parole souhaite aussi qu’une réforme du mode de scrutin permette aux Québécois de voter avec leur cœur.

L’entrevue avec Manon Massé est la première d’une série de rencontres avec des chefs des principales formations politiques québécoises. Stéphan Bureau s’entretiendra avec Jean-François Lisée jeudi et avec Philippe Couillard vendredi.