•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Retour sur l'application qui nous rappelle notre mort : Discussion

Médium large, ICI Première.
Audio fil du mardi 6 mars 2018

Retour sur l'application qui nous rappelle notre mort : Discussion

Simon-Olivier Fecteau, Sophie Langlois et la mort

Simon-Olivier Fecteau, Sophie Langlois et Éric St-Pierre au micro de Catherine Perrin
Simon-Olivier Fecteau, Sophie Langlois et Éric St-PierrePHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 6 mars 2018

Nous avons demandé, il y a un mois, à l'auteur et réalisateur ainsi qu'à la journaliste de faire l'essai de WeCroak, une application pour appareils intelligents qui envoie des notifications rappelant que nous allons mourir un jour. En compagnie du recherchiste Éric St-Pierre, ils expliquent à Catherine Perrin pourquoi l'application leur a surtout donné envie de se déconnecter.

« Ça suscite des réflexions intéressantes, observe Sophie Langlois. Même si j’étais très sceptique, ça suscitait, entre collègues, des discussions intéressantes. C’est plus intéressant de le faire en équipe. […] Je pense que c’est un exercice tout à fait intéressant, mais si on est là-dessus depuis tout ce temps-là, les pensées doivent finir par revenir et se répéter. »

Du bruit
« J’ai vraiment appris beaucoup sur la mort, mais aussi sur ma capacité à être outré ou à être touché, fait remarquer Simon-Olivier Fecteau. Les premiers jours, c’est le fun. Plus les jours avancent, plus ça fait juste partie du bruit général d’informations qu’on reçoit. On dirait que je réalise à quel point notre cerveau a tellement d’informations constantes. On est un peu anesthésiés. »