•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le mensonge est partout : Discussion avec Jean Gervais

Médium large, ICI Première.
Audio fil du vendredi 21 juillet 2017

Le mensonge est partout : Discussion avec Jean Gervais

Nous sommes tous des menteurs

Jean Gervais au micro de Stéphan Bureau
Jean GervaisPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 21 juillet 2017

L'humain cherche à cacher la vérité, tout comme les animaux utilisent l'art du camouflage. Jean Gervais, psychoéducateur et professeur, soutient que « la nature nous a pourvus de cette capacité pour nous tirer d'affaire ». En expliquant la mécanique du mensonge, il révèle à Stéphan Bureau pourquoi les meilleurs menteurs sont supérieurement intelligents.

Ce qui distingue l’homme de la bête quant à la tromperie, ce sont les capacités cognitives. L’humain peut se mentir à lui-même, mais aussi collectivement. « On veut entendre les choses qui nous font plaisir. […] Si les politiciens nous disaient la vérité, on ne voterait pas pour eux », soutient le chercheur.

Différentes recherches citées par Jean Gervais démontrent que l’on ment de 7 à 12 fois par semaine. Plus on a du succès, plus on sera porté à mentir à nouveau. Les plus habiles menteurs exercent un meilleur contrôle sur leurs émotions. Selon Jean Gervais, d’autres facteurs, comme la beauté physique, aident à mettre l’interlocuteur en confiance. « Le mensonge, ça parle de la dynamique que vous avez avec les autres. Si votre adolescent vous ment, alors interrogez vos rapports », estime le psychoéducateur.