•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Voyager en solo : Table ronde

Médium large, ICI Première.
Audio fil du lundi 17 avril 2017

Voyager en solo : Table ronde

Voyager en solitaire pour le plaisir

Nos invités, de gauche à droite, Jean-Sébastien Mercier, Manon Lépine, Marie-Julie Gagnon et Anne Pélouas.
Nos invités, de gauche à droite, Jean-Sébastien Mercier, Manon Lépine, Marie-Julie Gagnon et Anne Pélouas.PHOTO : Radio-Canada / Etienne Côté-Paluck
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 17 avril 2017

Pour certains, ce serait un cauchemar, mais, pour d'autres, c'est ce qu'il y a de mieux. Nos invités voyagent souvent seuls et y ont pris goût. C'est même une passion pour certains. Quels sont les défis et les avantages de voyager seul? Isabelle Craig s'entretient avec quatre grands adeptes du voyage en solo : Marie-Julie Gagnon, Manon Lépine, Anne Pélouas et Jean-Sébastien Mercier.

Les gens ont plus tendance à vous aborder, à s’intéresser à vous et à vous inviter chez eux lorsque vous êtes seul en voyage. C’est d’ailleurs l’un des avantages de voyager en solo : il est impossible de rester pris dans une bulle et ne parler qu’à son partenaire de voyage. En solo, on doit absolument s’ouvrir aux habitants de l’endroit qui nous accueille.

Dans le même ordre d’idées, s’il y a certaines contraintes à voyager seule lorsqu’on est une femme, il y a aussi des avantages. Parfois, on s’impose des couvre-feux par exemple, mais l’auteure et chroniqueuse Marie-Julie Gagnon explique aussi que les gens sont moins méfiants face à un étranger lorsqu’on est une femme.

Elle a d’ailleurs écrit un livre sur le voyage, Cartes postales du Canada, qui comprend, entre autres, certains trucs qui peuvent servir aux gens qui voyagent seuls. De son côté, Manon Lépine, professionnelle des médias et formatrice, s’impose un voyage en solo chaque année, une manière de décrocher de son quotidien. Anne Pélouas, journaliste et rédactrice en chef du magazine de plein air Découvertes, et Jean-Sébastien Mercier, guide touristique et grand adepte du voyage en solo, se joignent également à la discussion.