•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Chronique publicité avec Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot

Médium large, ICI Première.
Audio fil du jeudi 30 août 2018

Chronique publicité avec Arnaud Granata et Stéphane Mailhiot

Facebook note ses utilisateurs pour contrer les fausses nouvelles

Une loupe devant un logo Facebook.
Des logos de Facebook remplissent l'écran.PHOTO : Reuters / Dado Ruvic
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 30 août 2018

Le réseau social instaure un système pour évaluer la pertinence de ses utilisateurs. Celui qui partage une fausse information, ou celui qui signale une publication comme étant fausse alors qu'elle est vraie, verra sa cote de crédibilité diminuée, amoindrissant ainsi sa portée possible. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, publicitaire, expliquent à Catherine Perrin qu'il s'agit de baser désormais ses algorithmes sur un facteur de crédibilité plutôt que sur un facteur de popularité.

Il est également question d’une campagne de Nordstrom à l’intention du marché canadien (Nouvelle fenêtre), de la gestion d’image d’entreprise d’Amazon (Nouvelle fenêtre), des collants sexistes de l’entreprise aérienne belge TUI (Nouvelle fenêtre) et de la publicité dans les biscuits chinois (Nouvelle fenêtre).