•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Gastronomie avec Lesley Chesterman : Le boycottage en alimentation

Médium large, ICI Première.
Audio fil du mardi 10 juillet 2018

Gastronomie avec Lesley Chesterman : Le boycottage en alimentation

Alimentation : les effets insoupçonnés du boycottage

Façade du restaurant The Red Hen à Lexington, en Virginie.
La campagne de dénigrement dont a fait l'objet le restaurant The Red Hen, en Virginie, pour avoir refusé de servir la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Huckabee Sanders a également moussé la popularité de l'établissement.PHOTO : The Associated Press / Daniel Lin
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 10 juillet 2018

La gomme Trident et le jus Welch, clients d'une ancienne émission de Donald Trump, le restaurant qui a expulsé une employée du gouvernement américain, The Red Hen, les restaurants de cuisiniers accusés de harcèlement comme Mario Batali ou John Besh... En guise de résistance aux politiques américaines, ou en soutien au mouvement #MoiAussi, la tentation est grande de cesser d'encourager des entreprises dont on désapprouve les politiques ou les comportements. Lesley Chesterman, critique gastronomique, explique à Stéphan Bureau que les boycottages finissent souvent par avoir des effets différents que ceux recherchés.

Il est également question du palmarès des plats en voie de disparition.