•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Médium large, ICI Première.
Médium large, ICI Première.
Audio fil du mardi 29 mai 2018

Nature avec Pierre Gingras : Des pertes au jardin à la suite de l'automne

Jardinage : un printemps difficile à cause de l’automne doux

Publié le 29 mai 2018
Des tulipes toutes entourées de neige.
La persistance de la neige et du temps froid au cours du printemps a rendu le dégel difficile pour plusieurs espèces d'arbres et de plantes.PHOTO : Radio-Canada

L'automne 2017, exceptionnellement doux, suivi du froid printanier qui vient de se terminer, a provoqué des pertes importantes dans les jardins. Ces plantes, qui n'avaient déjà pas eu la possibilité d'aoûter à l'automne, se sont réveillées dans des sols trop humides, parfois sous des couverts de neige trop lourds. Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, explique à Catherine Perrin que l'if, le thuya, le buis, la weigela et l'hibiscus ont particulièrement souffert de ces conditions.