•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Médium large, ICI Première.
Médium large, ICI Première.
Audio fil du vendredi 25 août 2017

Vins avec Élyse Lambert : Suggestion de vin blanc bio

Vin : de nouveaux arrivages à déguster, selon Élyse Lambert

Publié le 25 août 2017
Les sélections d'Élyse Lambert cette semaine
Les choix d'Élyse LambertPHOTO : Radio-Canada / Olivier Lalande

« C'est extrêmement difficile d'avoir des vins bios qui ne sont pas traficotés, qui ont une notion de cépage, d'endroit », signale la seule Master Sommelier québécoise. Elle a sélectionné un vin blanc biologique d'Espagne, ainsi qu'un cinsault rouge d'Afrique du Sud. Élyse Lambert présente ses choix à Catherine Perrin.

Pour entendre la deuxième partie de la chronique d’Élyse Lambert, suivez ce lien.

Les choix d’Élyse Lambert
- Fuenteseca Macabeo sauvignon blanc 2016 (Espagne), code SAQ : 12681131, prix : 11,85 $ (Nouvelle fenêtre)
- AA Badenhorst The Drifter cinsault 2016 (Afrique du Sud), code SAQ : 13057997, prix : 18 $ (Nouvelle fenêtre)

Aromatique et texturé
« On est sur un produit à dominance de macabeu, […] qui est assemblé avec 20 % de sauvignon blanc, dit Élyse Lambert au sujet du Fuenteseca Macabeo. Le vin attaque au départ sur des notes qui rappellent le melon miel, la prune jaune. […] C’est assez aromatique, mais ce n’est pas exubérant. En bouche, on a de la texture, c’est sans lourdeur et ça finit en fraîcheur. »

Frais, fruité et accessible
La spécialiste souligne que le Drifter d’AA Badenhorst est un hommage au musicien américain Rodriguez. « Généralement, le cinsault est un cépage d’assemblage, c’est assez rare qu’on le trouve tout seul. […] Si vous aimez les vins frais, fruités, faciles d’approche, si vous aimez le style beaujolais ou le style grenache, vous allez bien vous amuser avec Drifter. On est sur des notes de petits fruits rouges bien mûrs, une petite pointe de garrigue, c’est épicé… il n’y a pas de sucre résiduel, mais le fruit mûr est bien au rendez-vous. Pour moi, c’est un des vins de renouveau d’Afrique du Sud à ne pas manquer. »