•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Gastronomie avec Lesley Chesterman : Les faux pas au resto

Médium large, ICI Première.
Audio fil du mardi 25 avril 2017

Gastronomie avec Lesley Chesterman : Les faux pas au resto

Cuisine : ces coutumes à ne pas transgresser

Selon la critique Lesley Chesterman, les Italiens plient la pizza au lieu de la couper.
Selon la coutume italienne, la pizza est un met qui doit être plié en quatre, et non coupé en portions individuelles.PHOTO : iStock
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 25 avril 2017

Couper sa pizza, commander de la viande fumée maigre, mettre du lait dans son spaghetti carbonara, boire un café au lait durant ou après un repas... Les différentes cultures culinaires du monde sont pleines d'interdits qu'il vaut mieux connaître lorsqu'on sort au restaurant ou qu'on reçoit des invités. Lesley Chesterman, critique gastronomique, passe en revue les règles les plus importantes et en explique les origines.

« Le monde du sushi est bourré de règles », indique Lesley Chesterman, entre autres nombreux exemples. « Si on prend le nigiri sushi, le sushi en forme de doigt […], il ne faut pas tremper le côté avec le riz dans la sauce soya. Le chef a travaillé très fort pour trouver le juste équilibre entre le vinaigre, le sucre et la cuisson du riz. Si on trempe [le riz] dans la sauce soja, on massacre tout son travail. Alors, il faut mettre le sushi à l’envers, côté poisson, et il faut toujours manger le sushi tout d’un coup, d’une seule bouchée, parce que c’est ce qui donne toute la saveur en bouche. De plus, il ne faut jamais mélanger le wasabi à la sauce soja. »

Elle ajoute : « Au Japon, le wasabi est seulement servi avec le sashimi, et le gingembre est seul servi avec le sushi. La raison pour laquelle on a du gingembre est pour nettoyer le palais entre les rouleaux ou les sushis différents. On ne mélange pas tout ça. »

Il est également question des risques de disparition du thon rouge et de sa consommation au Japon. CONSULTEZ L’AUDIO-FIL POUR ENTENDRE LES AUTRES INTERVENTIONS DE CE(TTE) CHRONIQUEUR(EUSE)