•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Cinéma avec Helen Faradji et Georges Privet

Médium large, ICI Première.
Audio fil du vendredi 15 mars 2019

Cinéma avec Helen Faradji et Georges Privet

Genèse : un film troublant sur l’adolescence, selon le tandem Faradji-Privet

Un jeune homme et une jeune femme sont assis sur le siège arrière d'une voiture.
Théodore Pellerin et Noée Abita dans une scène du film Genèse de Philippe LesagePHOTO : Galile Marion (Otto)
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 15 mars 2019

« Il capte, la fragilité, la cruauté de l'adolescence », dit Helen Faradji au sujet de nouveau film de Philippe Lesage (Les démons). « Tout est fait avec une mise ne scène assez captivante, d'une très grande beauté, avec une photo très, très sensuelle. C'est très intemporel. On sait qu'on est aujourd'hui, mais ça pourrait être un peu n'importe quand. [...] Par moment, ça manque un peu de chair narrative, de densité. » Georges Privet est beaucoup plus mitigé : « Il y a, à mon avis, de gros problèmes dans le scénario. J'ai beaucoup aimé les acteurs, j'ai beaucoup aimé la photo, mais [...] c'est filmé avec raideur. »

Il est également question des films Ruben Brandt, Collector, de Milorad Krstić, et Ziva Postec : la monteuse derrière le film Shoah, de Catherine Hébert.