•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Cinéma avec Helen Faradji et Georges Privet : Doubles vies

Médium large, ICI Première.
Audio fil du vendredi 22 février 2019

Cinéma avec Helen Faradji et Georges Privet : Doubles vies

Doubles vies : un sympathique film bavard, selon le duo Privet-Faradji

Juliette Binoche et Vincent Macaigne déambulent sur un trottoit dans cette image du film Doubles vies, d'Olivier Assayas.
Juliette Binoche et Vincent Macaigne dans Doubles vies, d'Olivier AssayasPHOTO : Ad Vitam Distribution
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 22 février 2019

« Ça raconte les atermoiements sexuels d'une petite bande de pseudo-intellos à l'ère du numérique », dit Georges Privet au sujet de la première vraie comédie d'Olivier Assayas. « On pense souvent à Rohmer, parce que c'est un film extraordinairement verbeux. On pense aussi beaucoup à Arcand [...], à Woody Allen. C'est assez joyeux, c'est assez sympathique et ça ratisse large. » Helen Faradji a été plus séduite encore : « Je trouve ce film brillantissime. Comment est-ce que nous, humains, bêtes d'habitude que nous sommes, réussissons-nous à nous adapter aux changements technologiques? »

Il est également question des films Tout le monde le sait, d’Ashgar Farhadi, et The Wandering Earth, de Fan Guo.