•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Médium large, ICI Première.
Médium large, ICI Première.
Audio fil du mercredi 16 janvier 2019

Pareil pas pareil...La mobilité interprovinciale : Chronique de Frédéric Choinière

Comment les Canadiens vivent la mobilité interprovinciale

Publié le 16 janvier 2019
Panneau annonçant l'autoroute transcanadienne en Ontario.
Panneau annonçant l'autoroute transcanadienne en OntarioPHOTO : The Canadian Press / Colin Perkel

Moins de 1 % des Canadiens quittent leur province d'origine pour s'établir dans une autre. De 1940 à 1960, cette statistique était plutôt de 5 %. Aujourd'hui, c'est l'Alberta et la Colombie-Britannique qui comptent le plus de migrants interprovinciaux – ces derniers constituent le tiers de la population. À l'inverse, ce sont les provinces de l'Atlantique et la Saskatchewan qui perdent le plus de résidants au profit des autres provinces. Frédéric Choinière décrit à Catherine Perrin les similitudes et les différences entre les provinces au chapitre de la mobilité interprovinciale.