•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Santé et psychologie avec Marie-Ève Cotton : Les regrets en fin de vie

Médium large, ICI Première.
Audio fil du mardi 1 janvier 2019

Santé et psychologie avec Marie-Ève Cotton : Les regrets en fin de vie

Les cinq regrets les plus fréquents avant de mourir

Une personne regardant un album de vieilles photos.
« En fin de vie, on regrette d'avoir été englué dans le confort du statu quo », selon la psychiatre Marie-Ève Cotton.PHOTO : iStock / EllenaZ
Médium large, ICI Première.
Médium largePublié le 1 janvier 2019

« Ce ne sont pas nos échecs et nos humiliations qu'on regrette : ce sont nos rêves et nos sentiments morts dans l'œuf », souligne Marie-Ève Cotton. La psychiatre résume les conclusions de l'essai Les 5 plus grands regrets au moment de la mort, de Bronnie Ware. Elle explique à Stéphan Bureau que l'importance de la performance et du matériel s'atrophie en vieillissant.

Les cinq regrets les plus fréquents avant de mourir :

  1. Avoir trop vécu en fonction de ce qu’on attendait de soi et pas assez en fonction de ses aspirations.
  2. Avoir trop travaillé et ne pas avoir consacré davantage de temps à ses proches.
  3. Ne pas avoir eu le courage d’exprimer ce que l'on ressentait.
  4. Ne pas avoir gardé le contact avec ses amis.
  5. Ne pas avoir vécu davantage dans le moment présent.