•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Médium large, ICI Première.
Médium large, ICI Première.
Médium large

Audio fil du mardi 11 juin 2019

Résumé

  • 9 heures

    Bulletin régional - CBF

  • 9 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Catherine Perrin

  • 9 heures 7 minutes

    Entrevue avec Régine Laurent

    Régine Laurent au micro de Catherine Perrin

    Régine Laurent à la défense des enfants de la DPJ

    L'ex-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec dirigera la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, mise sur pied par François Legault dans la foulée de la mort de la petite fille de Granby des suites de maltraitance. La Commission examinera l'organisation et le financement de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), de même que les services qu'elle fournit. Régine Laurent explique à Catherine Perrin qu'elle devra mettre de côté sa peine et sa colère pour entreprendre cette nouvelle mission.
  • 9 heures 29 minutes

    Entrevue avec Joanne Rivest, vice-présidente de Séjour Santé Enfants Tchernobyl

    Deux petits garçons s'amusent sur un quai.

    Les enfants de Tchernobyl en vacances au Québec

    Depuis 2001, des enfants du Bélarus viennent chaque année passer leurs vacances d'été au Québec pour se refaire une santé par l'entremise de Séjour santé enfants Tchernobyl. Le pays de l'ex-URSS est l'un des endroits les plus touchés par les retombées de l'explosion d'un réacteur à la centrale nucléaire russe lors d'un test de routine, en 1986, à ce jour la plus importante catastrophe nucléaire de l'histoire. Dans la foulée d'une télésérie acclamée sur la tragédie, Joanne Rivest, vice-présidente de l'organisme, explique qu'un tel séjour peut faire baisser le taux de radiation de ces enfants de 50 %.
  • 9 heures 40 minutes

    Voyager dans son pays : Discussion

    Alain Grenier et Julie Laferrière au micro de Catherine Perrin.

    Et si on prenait ses vacances au pays pour contrer le surtourisme?

    L'absence de transport accessible vers les régions intéressantes, d'histoires à raconter à propos de celles-ci, la recherche du beau temps, mais aussi le poids de l'industrie touristique dissuadent les touristes canadiens de voyager dans leur propre pays, selon Alain Grenier et Julie Laferrière. Le professeur en tourisme et développement durable et la chroniqueuse touristique parlent à Catherine Perrin de l'importance de valoriser chaque saison de la vie canadienne auprès des voyageurs, et de redéfinir l'exotisme.
  • 10 heures

    Bulletin régional - CBF

  • 10 heures 6 minutes

    Sommaire de la 2e heure de l'émission

  • 10 heures 9 minutes

    Gastronomie avec Lesley Chesterman

    Une petite cuisinière teste la qualité des ingrédients en léchant une cuillère, sur cette photo datant de 1935.

    Les derniers conseils aux cuisiniers de Lesley Chesterman

    Ayez en main les bons outils pour cuisiner et mettez les aliments là où ils se conservent le mieux. Ne doutez jamais de vos capacités de cuisinier. Ne lésinez pas sur le repas de l'Action de grâces, et apprenez à connaître le patrimoine culinaire canadien. À l'occasion de sa dernière chronique à notre émission, la critique gastronomique Lesley Chesterman répète quelques-uns des conseils les plus importants dont elle aimerait que les auditeurs de souviennent.
  • 10 heures 16 minutes

    Nature avec Pierre Gingras

    Un cactus comestible.

    Des cactus domestiques dans l’assiette

    Surtout cultivé pour son allure, ses fleurs ou, dans le cas du cactus opuntia ficus-indica, ses fruits, le cactus peut également être délicieux lorsqu'il est grillé sur le barbecue, ou tranché et servi en salade. Ce sont les raquettes, soit les parties supérieures de la plante, qui sont comestibles, surtout lorsque celle-ci est jeune et encore non couverte d'épines. Le journaliste Pierre Gingras explique à Catherine Perrin comment faire pousser le cactus pour qu'il puisse être mangé.
  • 10 heures 28 minutes

    Étude scientifique avec Marianne Desautels-Marissal

    Un récif d'éponges siliceuses.

    L’éponge, cet animal qui capte l’ADN de tout ce qui l’approche

    Des chercheurs britanniques ont établi que ces organismes, parmi les plus primitifs à vivre sur terre, pouvaient aspirer et filtrer jusqu'à 10 000 litres d'eau par jour, dépassant de 1000 fois la capacité des machines humaines. Elles captent ainsi l'ADN de tous les vertébrés qui se sont trouvés dans leur rayon. Marianne Désautels-Marissal, journaliste scientifique, explique à Catherine Perrin que l'éponge peut ainsi nous aider à recenser la biodiversité dans les cours d'eau.
  • 10 heures 34 minutes

    Neurosciences avec Sonia Lupien

    Une femme à l'allure rétro, sur fond jaune, se croise les doigts en fermant les yeux.

    Les prévisions affectives, un couteau à double tranchant

    Les prédictions que les gens font à propos de ce qu'ils ressentiront dans le futur peuvent modeler les décisions qu'ils prennent aujourd'hui ou qu'ils prendront plus tard. C'est le concept de la prévision affective, un réflexe imparfait qui mène souvent les gens à prendre de mauvaises décisions sur les plans affectif, médical et professionnel, mais qui peut aussi resserrer les liens sociaux. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin que les personnes âgées ou malades sont souvent les meilleures pour émettre des prévisions affectives.
  • 10 heures 45 minutes

    À venir à Midi info avec Michel C. Auger

  • 10 heures 47 minutes

    Gastronomie avec Lesley Chesterman

  • 10 heures 51 minutes

    Étude scientifique avec Marianne Desautels-Marissal

  • 10 heures 56 minutes

    Les brèves de nos chroniqueurs

  • 11 heures

    Bulletin régional - CBF

  • 11 heures 6 minutes

    Entrevue avec Patrice L'Écuyer

    Patrice Lécuyer au micro de Catherine Perrin.

    L’énergie et la transparence de Patrice L’Ecuyer

    En dépit de son allure jeune, l'animateur et comédien aura bientôt 60 ans. La fin annoncée du jeu-questionnaire télévisé Des squelettes dans le placard survient à sa 38e année de carrière, et il n'a pas de projet en dehors de l'émission Silence, on joue!, qu'il anime également, de ses participations aux Bye bye, et son rôle de porte-parole de la Fondation de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont. Patrice L'Ecuyer discute avec Catherine Perrin de l'impossibilité de jouer un rôle lorsqu'on est animateur, et explique qu'il s'étonne toujours de l'appréciation du public à son endroit.