•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Inflation : moins d'achat local qu'en pandémie

Matins sans Frontières, Ici première
Rattrapage du vendredi 25 novembre 2022

Inflation : moins d'achat local qu'en pandémie

Moins d'achat local après la pandémie ?

Une femme appuyée sur un panier d'épicerie. Elle tient un reçu d'achat.
Les prix des aliments ont augmenté en moyenne de 11,4% selon Statistique Canada depuis octobre de l’année passée. PHOTO : iStock / sergeyryzhov
Matins sans Frontières, Ici première
Matins sans frontièresPublié le 25 novembre 2022

Les propriétaires de petites et moyennes entreprises confirment avec le recul que la pandémie a favorisé l’achat local, avec toutes les campagnes pour l’encourager. Toutefois, l’inflation des derniers mois et le retour à la normale semblent réellement avoir ralenti cet élan de sympathie pour les artisans locaux. L’agriculteur de Harrow, Steve Bouchard, propriétaire de Bouchard Garden, se désole de la situation.

Depuis la réouverture progressive de la province en 2022, l’engouement pour les produits locaux n’est visiblement plus le même, avec les prix du panier d’épicerie qui ne cessent d’augmenter.

M. Bouchard souligne en entrevue que les gens préfèrent faire leurs courses au sein de grandes surfaces un peu plus économiques.

« On vend pas autant, les ventes ont baissé pas mal. »

— Une citation de  Steve Bouchard, propriétaire, Bouchard Garden

Comment encourager alors les gens à consommer et acheter les produits locaux malgré l’inflation? Quelles sont les pistes de solutions et quelle stratégie pourrait être mise en place pour compétitionner avec les produits étrangers pour offrir des prix plus abordables? L’entrepreneur en discute avec l’animateur Charles Lévesque.