•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une saison de grippe qui pourrait être pire qu’à l’habitude

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du lundi 12 septembre 2022

Une saison de grippe qui pourrait être pire qu’à l’habitude

La saison des grippes pourrait être pire cette année

Une jeune femme aux cheveux longs et noirs tousse dans son coude.
Depuis le mois d'avril, le nombre de cas de grippe a augmenté de façon spectaculaire au Québec.PHOTO : iStock / agrobacter
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 12 septembre 2022

L'autorité de santé publique de la région de Windsor craint une saison de la grippe qui pourrait être pire que les années précédentes.

Lors d'une rencontre la semaine dernière, ses représentants ont abordé le risque d’avoir une hausse des hospitalisations en raison de la grippe pour la saison hivernale de 2023.

Selon Nathalie Grandvaux, chercheure principale au CHUM et professeure à la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal, les autorités médicales se préparent afin d'être prêtes à toutes les éventualités.

« Avec les mesures en place pour se protéger de la Covid-19, finalement, on s'est aussi protégés de la grippe. C'est-à-dire qu'avec le port des masques, avec les confinements, avec la distanciation sociale, on a presque pas eu de grippe. »

— Une citation de  Nathalie Grandvaux, chercheuse et professeure, Faculté de médecine, Université de Montréal