•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le WIFF recherche des films produits par des artisants locaux

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du lundi 4 juillet 2022

Le WIFF recherche des films produits par des artisants locaux

Le WIFF souhaite mettre de l’avant le talent local

Une enseigne lumineuse du Festival international du film de Windsor.
Le Festival international du film de Windsor sera de retour en présentiel cet automne.PHOTO : Radio-Canada / Marine Lefèvre
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 4 juillet 2022

Le festival international du film de Windsor (WIFF) est à la recherche de soumissions de films pour son prochain festival qui aura lieu du 27 octobre au 6 novembre. Le directeur général du festival, Vincent Georgie souhaite mettre de l'avant les talents locaux, que ce soit devant ou derrière la caméra.

Les personnes intéressées à soumettre des films pourront s'inscrire dans deux catégories ; soit les films de plus de 50 minutes ou de moins de 20 minutes. Le Festival international du film de Windsor acceptera les films de fiction et les documentaires.

Un jury de professionnels de l’industrie choisira les films soumis selon leur originalité et la qualité du produit.

Comme l'indique le directeur général du Festival, le jury se réserve le droit de retenir tous les films qu’il juge pertinents et de bonne qualité.

« Il n'y a pas vraiment de limite, ça revient toujours à la qualité. Si on a 5 films de qualité, ils vont être choisis, s'il y en a 35 qui sont de qualité, ils vont être choisis. »

— Une citation de  Vincent Georgie, directeur général, Festival international du film de Windsor