•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Première partie  :  Détroit, lieu de naissance de la musique techno

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 janvier 2022

Première partie  :  Détroit, lieu de naissance de la musique techno

Détroit, lieu de naissance de la musique techno

Une scène multimédia dans une fête rave.
Détroit, au Michigan, est l'endroit où la musique techno a émergé dans les années 1980.PHOTO : Radio-Canada
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 27 janvier 2022

Contrairement aux idées reçues, c'est à Détroit, et non à New York ou à Berlin, qu'est venue au monde la musique techno au cours des années 1980. Frédéric Trottier-Pistien, qui détient un doctorat en anthropologie de la musique en plus d'être chercheur consultant à la Philharmonie de Paris-Cité de la Musique, explique que ce sont des jeunes afro-américains, avec une connaissance musicale, qui ont été inspirés par des sons de la New Wave venus d'Europe.

« La musique techno est souvent associée à ce côté dur, un peu squelettique, avec ce mouvement machinique qu’on associe souvent à [Détroit]. »

— Une citation de  Frédéric Trottier-Pistien, docteur en anthropologie de la musique et chercheur consultant à la Philharmonie de Paris-Cité de la Musique

D’ailleurs, il raconte que dès le début des DJ de la communauté LGBTQ de la ville de l’automobile ont dynamisé l’évolution de la musique house et de la musique techno.

Le portrait d'un homme à la tête rasée avec une petite barbe.

Le chercheur Frédéric Trottier-Pistien s'est spécialisé en musique techno à Détroit

Soumise par Frédéric Trottier-Pistien

Un impact de l’autre côté de la frontière

Le côté canadien de la rivière Détroit joue aussi un rôle de diffusion dans l’histoire de ce genre musical.

« Windsor est [pour la musique techno] une porte ouverte sur le Canada puis sur d’autres communautés. »

— Une citation de  Frédéric Trottier-Pistien, docteur en anthropologie de la musique et chercheur consultant à la Philharmonie de Paris-Cité de la Musique

À la question de savoir pourquoi l’Allemagne est plus souvent associée à la musique techno que les États-Unis, l’anthropologue de la musique note que la musique a rapidement été exportée puis adoptée par la jeunesse allemande de l’époque.