•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La police de Toronto a demandé une augmentation de son budget pour 2022

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 6 janvier 2022

La police de Toronto a demandé une augmentation de son budget pour 2022

La police de Toronto demande une augmentation de budget pour 2022

Une jeune femme brandit une pancarte où il est écrit « Defund the police » devant un officier torontois.
Des centaines de Torontois sont venus manifester devant le quartier général de la police de Toronto le 19 juin pour réclamer moins de financement dans le système policier.PHOTO : Radio-Canada / Rozenn Nicolle
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 6 janvier 2022

Le Service de police de Toronto a publié mercredi, sa demande de budget pour l'année 2022. Il demande une augmentation de 2,3 % de son budget annuel, ce qui représente environ 25 millions de dollars supplémentaires dans un budget qui s'élève à plus d'un milliard de dollars.

Selon le service, il s'agit d'une modeste augmentation du budget qui lui permettrait, par exemple, de développer le programme des agents communautaires de quartier, de financer la création d'un groupe de 18 agents entièrement dédiés à l'application du code de la route et d'augmenter le nombre de policiers qui reçoivent une formation en santé mentale afin qu'ils puissent mieux répondre aux personnes en crise.

Or, cela fait plus d'un an que les appels à la réduction du financement des corps policiers se font entendre à Toronto comme ailleurs en Amérique du Nord. Le maire de Toronto John Tory a, quant à lui, toujours dit qu'il n'était pas en faveur du définancement de la police. En juin 2020, le conseil municipal a voté contre la réduction du budget 2021 de la police, pour privilégier un plan de réforme du budget proposé par le maire.

L'avocate torontoise Me Saron Gebresellassi travaille dans le domaine de la justice sociale et raciale et elle fait partie de ceux qui appellent, depuis des années, à la réduction du budget de la police de Toronto, qui représente environ le quart du budget de la Ville de Toronto. Comme elle l'a expliqué à Charles Lévesque, elle trouve qu'il y a un manque de compréhension entre les élus de Toronto et les citoyens de cette ville.