•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des citoyens au Conseil municipal de Lakeshore pour sauver la bibliothèque

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 24 novembre 2021

Des citoyens au Conseil municipal de Lakeshore pour sauver la bibliothèque

Une solution temporaire pour la bibliothèque de Pointe-aux-Roches

Une plaque portant le nom d'une bibliothèque.
Des résidents de Pointe-aux-Roches se mobilisent pour contrer la fermeture de leur bibliothèque.PHOTO : Radio-Canada / Elvis Nouemsi Njiké
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 24 novembre 2021

Le conseil municipal de Lakeshore a ouvert la porte à une solution provisoire pour un service de bibliothèque à Pointe-aux-Roches en attendant la construction d'un véritable édifice.

Le 1 er novembre, la bibliothèque de la petite communauté à fermer provoquant une levée de boucliers parmi les résidents qui disent qu'ils n'ont pas été consultés à ce sujet.

Ils ont participé en nombre au conseil municipal mardi pour faire part de leur mécontentement et écouter les propositions de la municipalité.

Benjamin Leblanc-Beaudoin, un résident de Comber, explique que le conseil en est venu à un compromis en proposant la mise en place d'une bibliothèque temporaire dans une unité modulaire.

« Je dirais que notre mobilisation a affecté les décisions du conseil. »

— Une citation de  Benjamin Leblanc-Beaudoin, un résident de Comber qui était présent lors de l'assemblée du conseil municipal de Lakeshore

Il craint cependant que la Ville ne revienne sur sa décision si le coût de cette unité modulaire est trop élevé.

Il n'est pas non plus convaincu que l'idée de construire un bâtiment permanent survive à long terme au gré des changements de conseils municipaux si Pointe-aux-Roches reste trop longtemps sans bibliothèque.

Un chef avec son tablier dans une cuisine.

Benjamin Leblanc-Beaudoin, résident de Comber dont le fils fréquentait la bibliothèque de Pointe-aux-Roches, s'oppose à la fermeture de l'établissement.

Benjamin Leblanc-Beaudoin

La municipalité doit mettre sur pied l’année prochaine un plan d’aménagement du parc communautaire qui devrait inclure la bibliothèque temporaire.