•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'expédition AKOR 2021 prendra fin à la Pointe-Pelée

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du lundi 8 novembre 2021

L'expédition AKOR 2021 prendra fin à la Pointe-Pelée

L'expédition AKOR touche à son but au point le plus au sud du Canada

Portrait de Nicolas Roulx et Guillaume Moreau avec leurs manteaux d'expédition.
Nicolas Roulx et Guillaume Moreau, participants à l'expédition AKOR 2021.PHOTO : Jean-Sebastien Chartier-Plante
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 8 novembre 2021

La plus grande traversée du Canada dans un axe nord-sud arrive à son terme au Parc national de la Pointe-Pelée après un périple de près de 7500 km et 234 jours de voyage.

Nicolas Roulx et Guillaume Moreau étaient à Tilbury lundi matin à environ 40 km de leur objectif final.

« C’est sûr que c’est surréel comme matin. »

— Une citation de  Nicolas Roulx, enseignant au secondaire

Les aventuriers ont quitté la base météorologique d’Eureka en mars dernier. L'objectif de leur parcours qu'ils ont fait en ski de fond, canoë et vélo : rejoindre le point le plus septentrional du Canada à la pointe sud de l’Ontario.

Trois hommes en ski de fond dans une tempête de neige.

L'expédition AKOR 2021 a commencé à l'extrême nord du Canada au Nunavut, pour se terminer à la Point-Pelée en Ontario, le point le plus au sud du Canada continental.

Facebook/Expédition AKOR

À quelques heures de leur arrivée, leur coeur est déjà à la fête.

« On a très hâte d’aller voir nos proches [à la Pointe-Pelée], puis de savourer ce moment. »

— Une citation de  Guillaume Moreau, chercheur en écologie forestière à l'Université Laval à Québec

C’est surtout le goût de l’aventure qui a poussé les deux hommes à entreprendre ce périple. L'aventure avait aussi des visées scientifiques, notamment l’étude des écosystèmes nordiques et le comportement et l'adaptation du corps humain lorsqu’il est soumis à des efforts intenses et prolongés en milieu glaciaire.