•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plusieurs grèves de travailleurs touchent différents secteurs aux États-Unis

Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 20 octobre 2021

Plusieurs grèves de travailleurs touchent différents secteurs aux États-Unis

Début d’un mouvement de revendication ouvrière aux États-Unis

Des travailleurs brandissent des pancartes.
Environ 1400 employés du fabricant de céréales Kellogg's aux États-Unis sont en grève depuis le 5 octobre.PHOTO : Associated Press / Alyssa Keown
Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontièresPublié le 20 octobre 2021

Au cours des dernières semaines, des milliers de travailleurs se sont mis en grève ou ont déclenché des moyens de pression partout aux États-Unis.

Des employés de Kellogg’s, John Deere et différents secteurs font la grève ou songent à débrayer dans ce que certains médias ont baptisé le Striketober ou l’octobre-en-grève.

Selon Alexis Rapin, chercheur à l’Observatoire des États-Unis à la Chaire Raoul-Dandurand à l’Université du Québec à Montréal, bien que les revendications soient différentes d’un secteur à l’autre, il croit qu’on peut y voir un mouvement commun.

Cette montée des revendications ouvrières proviendrait de travailleurs qui étaient classifiés comme essentiels depuis mars 2020.

« On voit ces travailleurs demander leur dû [ils se disent] où sont nos récompenses pour nos efforts consentis pendant la pandémie. »

— Une citation de  Alexis Rapin, chercheur à l’Observatoire des États-Unis à la Chaire Raoul-Dandurand l'UQÀM

Il estime que la présence d’une administration à la Maison-Blanche qui appuie les travailleurs crée un contexte plus favorable pour des revendications ouvrières.