•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement.
Projet audio seulement.
Rattrapage du mercredi 16 juin 2021

Pluies acides et «polluants éternels» dans la région des Grands Lacs

La croissance des contaminants chimiques dans l’eau inquiète dans Windsor-Essex

Publié le 16 juin 2021
Une cheminée crache des émissions acides.
La présence de ces polluants dans la région de Windsor Essex peut se justifier par la forte présence des industries. PHOTO : Radio-Canada

Une nouvelle étude du Réseau de mesure des dépôts atmosphériques indique une prévalence croissante de substances chimiques dans l'eau de pluie dans la région des Grands Lacs, et plus particulièrement dans Windsor-Essex.

Selon Élyse Caron-Beaudoin, professeure au Département santé et société au campus Scarborough de l'Université de Toronto, la présence de ces polluants dans la région de Windsor Essex peut se justifier par la forte présence des industries.

Elle explique qu’ils peuvent constituer des risques pour la santé des résidents selon leur concentration dans l’environnement.

Ces contaminants peuvent agir comme des perturbateurs endoctrinés sur la production d’hormone et dans l’organisme, affirme-t-elle.

Pour Madame Caron-Beaudoin, on devrait revoir la réglementation tant mondiale que fédérale pour encourager l'utilisation de substances de remplacement.