•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mardi 13 avril 2021

Prolongement du sentier Ganatchio à Tecumseh ne fait toujours pas l'unanimité

Un urbaniste se prononce sur la prolongation du sentier Ganatchio

Publié le 13 avril 2021
Panneau indiquant le sédbut du sentier. Des voitures circulent sur une rue en arrière
Le sentier Ganatchio à WindsorPHOTO : CBC/Melissa Nakhavoly

La prolongation du sentier Ganatchio à Tecumseh ne fait toujours pas l'unanimité. D'un côté, lors des derniers conseils municipaux, plusieurs citoyens se sont prononcés en faveur du projet du maire Gary Mcnamara. Face à cela, une poignée de citoyens mécontents ont lancé un site web dans l'espoir que la ville repense la création du sentier.

Selon Pierre Filion, professeur d'urbanisme retraité de l'Université de Waterloo, le nouveau projetbénéficiera à un large pourcentage de la population.

Si une municipalité a de l’argent à dépenser à des fins récréatives, il n'y a pas de meilleure solution que de dépenser pour des sentiers, affirme-t-il.

Il explique que cette infrastructure peut être utilisée pour une panoplie d’activités physiques, ce qui est encore plus important en temps pandémique, quand toutes les salles d'entraînement sont fermées.

Il comprend tout de même la frustration de certains résidents, qui verront une augmentation des piétons et cyclistes aux alentours de leurs maisons et les problèmes de circulation que ça pourrait entraîner.

Par contre, M. Filion soutient que les avantages l'emportent, de loin, sur les inconvénients

On se retrouve dans une situation où il y a certaines personnes qui vont faire des sacrifices pour le bien général de la population, conclut-il