•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 24 mars 2021

Le point sur la vaccination des aînés francophones dans Windsor-Essex

La vaccination va bon train à la résidence Richelieu de Windsor

Publié le 24 mars 2021
Vue de l'entrée d'un bâtiment. Une grande enseigne indique son nom.
La résidence Richelieu a ouvert ses portes le 27 octobre 1990.PHOTO : Radio-Canada / Marine Lefèvre

Alors que plus de 80 % de la population âgée de 80 ans et plus a été vaccinée dans la région de Windsor-Essex, la directrice de la résidence Richelieu de Windsor, Anna Larocque-Bulcke, confirme qu'une grande partie des locataires ont reçu leur première dose de vaccin.

« Ils ont été soulagés de recevoir le premier vaccin. »

—  Anna Larocque-Bulcke, directrice de la résidence Richelieu

Selon Mme Larocque-Bulcke, la prise de rendez-vous n'a toutefois pas été simple.

Le téléphone n'a pas marché. On a essayé plusieurs fois, mais on nous disait toujours que la boîte vocale était remplie, raconte-t-elle.

C'est finalement par le biais d'Internet que les inscriptions ont finalement pu se faire grâce à l'aide de certains résidents et de leur famille.

Même chose pour se déplacer sur les sites de vaccination, des tours ont été organisés par les locataires motorisés ou les membres de leur famille.

« C'est une grande famille ici, les gens prennent soin les uns des autres »

—  Anna Larocque-Bulcke

Si la question linguistique n'a pas été un enjeu lors de la vaccination, Mme Larocque-Bulcke constate toutefois qu'aucun service en français n'était disponible.

Ça aurait été plus facile, mais c'est un service pour toute la ville, conclut-elle.

En attendant, les protocoles sanitaires sont toujours en place à la résidence, même si certains ont été assouplis.