•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 3 mars 2021

Un résident de Belle Rivière offre son soutien aux nouveaux arrivants

Un atelier pour contribuer à l'intégration des nouveaux arrivants

Publié le 3 mars 2021
Un hmme dans un atelier. Il fait de la soudure sur une chaise.
Roch Gascon veut ouvrir son taleir aux nouveaux arrivants intéressés par les métiers manuels.PHOTO : Radio-Canada / Gabriel Nikundana

Un résident de Belle Rivière veut contribuer à l'intégration des nouveaux arrivants de la région de Windsor-Essex. Roch Gascon a ouvert un atelier et met son savoir-faire à leur service.

Ancien pompier devenu entrepreneur, ce n'est pas la première fois qu'il propose son aide dans ce sens. Dans le passé, il avait déjà offert à quelques nouveaux arrivants des séances de pratique dans son atelier.

Il y a des gens du Burundi et de la Côte d’Ivoire qui sont venus. Ils étaient intéressés. Je les ai montrés, amenés sur un chantier avec moi. J’ai eu des ingénieurs du Burundi qui travaillent pour le moment pour Boeing à Seattle, se rappelle M. Gascon.

Fomer la relève

Initialement conçu dans l'idée de servir d’école pour des jeunes, l'atelier dispose toute sorte de matériel pour la menuiserie, la soudure et l'électricité notamment.

Roch Gascon espère partager son expérience avec le plus de monde tant qu’il le peut.

J’aimerais partager mes connaissances avec d’autres personnes qui vont me remplacer. Maintenant, c’est le temps de pouvoir aider les gens avant que ma chandelle ne s'éteigne, conclut-il.