•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mardi 2 mars 2021

Trois araignées venimeuses découvertes à l'université du Michigan

Des araignées venimeuses du Michigan pourraient-elles traverser la frontière ?

Publié le 2 mars 2021
Une araignée brune sur une feuille.
Les employés craignaient que l'araignée ne soit une recluse brune, l'une des rares variétés d'Amérique du Nord dont les piqûres peuvent être nocives pour l'homme.PHOTO : Courtoisie : Sean McCann

En janvier, trois araignées venimeuses ont été trouvées dans la bibliothèque de l'Université du Michigan. Découverte dans le sous-sol, l'espèce a été identifiée comme étant la recluse méditerranéenne.

Comme l’explique Pierre Paquin, expert en taxonomie et systématique des araignées, la recluse méditerranéenne est originaire de l’Europe, mais aujourd'hui se présente sur la totalité du territoire américain.

Associé aux édifices commerciaux, on peut trouver des concentrations importantes de l’espèce au Michigan et à Washington D.C.

Il note que leur venin contient une enzyme dangereuse qui dégrade les tissus musculaires de la proie. Heureusement, les cas de morsures sont extrêmement rares.

L’expert note que l'araignée pourrait un jour traverser la frontière et s’installer dans le Sud-Ouest. Il souligne que malgré nos peurs, les résidents de Windsor n’ont rien à craindre.

La précaution c'est simplement de ne pas les manipuler avec ses mains, conclut-il