•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mardi 2 mars 2021

Est-ce que le Canada devrait se doter d'un ministère de la solitude?

Que faire pour combattre la solitude chez les Canadiens?

Publié le 2 mars 2021
Un homme âgé seul regarde depuis une fenêtre vers l'extérieur
Un homme agé seulPHOTO : Radio-Canada

Le Japon emboîte le pas à la Grande-Bretagne pour se doter d'un ministre de la Solitude. Selon Cécile Van de Velde, professeure de sociologie à l'Université de Montréal, le gouvernement canadien devrait faire de même.

Elle souligne que la solitude affecte plusieurs communautés au Canada, particulièrement la population vieillissante, les immigrants et ceux qui habitent dans les régions éloignées.

La professeure précise que l’isolement prolongé peut causer des maladies cardiovasculaires, baisser notre espérance de vie et même entraîner la mort.

Cécile Van de Velde note qu’un ministre de la solitude pourrait s’attaquer aux obstacles structurels, tels qu'augmenter l’accès aux soins en santé mentale et financer des services de transports.

Il y a aussi la possibilité de s’impliquer au niveau local, pour mieux soutenir les organismes communautaires qui entreprennent des projets culturels.

La professeure note que la solitude est un phénomène qui s'accélère très rapidement, et que la pandémie ne fait qu'empirer cette tendance.