•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Matins sans frontières, ICI Première.
Matins sans frontières, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 20 janvier 2021

Un banc d'aloses à gésier observé à l'embouchure de la rivière Thames

Des aloses à gésier dans la rivière Thames, à London

Publié le 20 janvier 2021
Des alose à gésier.
Les aloses à gésier se trouvent naturellement dans le lac Érié.PHOTO : getty images/istockphoto / bong hyunjung

Il y a quelques jours, un banc d'aloses à gésier a été observé à l'embouchure de la rivière Thames, à London. Selon Liette Vasseur, professeure titulaire à l'Université Brock et Chaire Unesco en viabilité des communautés, l'arrivée de ces poissons est liée aux conditions climatiques.

Elle souligne que ce poisson se trouve naturellement dans le lac Érié. Il y a toujours la possibilité qu’il remonte vers une rivière adjointe.

Liette Vasseur note que ce phénomène se produit quand l’alose se dirige vers les eaux plus chaudes, qui sont riches en nutriments. Une situation semblable est survenue en 2014, quand l'espèce est apparue dans une rivière proche de Windsor. Le banc de poissons a été tué par un déversement accidentel de boue usée.

Une femme sur le bord de l'eau. Il y a des bateaux derrière elle.

Liette Vasseur, professeure titulaire à l'Université Brock et Chaire Unesco en viabilité des communautés

Liette Vasseur

Même si le poisson est très commun dans nos lacs et rivières, la professeure ne les considère pas comme envahissantes.

Liette assure que l’alose est déjà intégrée dans l'écosystème, et qu’il ne viendra pas déstabiliser la chaîne alimentaire.