•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le cannibalisme : son histoire et ses tabous

Une illustration de personnes cannibales qui mangent des membres humains.
Cannibalisme au Brésil en 1557, par Theodor de BryPHOTO : Domaine public

« C'est une histoire plus ou moins bien documentée. C'est sûr qu'il y a pas grand monde qui se vante de ça, historiquement parlant », affirme Laura Shine à propos de l'histoire du cannibalisme, qui remonterait à l'homme de Néandertal. La docteure en sciences humaines spécialisée dans les études alimentaires révèle aux auditeurs d'Un phare dans la nuit des pratiques cannibales à en couper l'appétit.

Laura Shine raconte entre autres qu’au Moyen Âge, il existait des pratiques médicales qui consistaient à manger des parties d’êtres humains pour guérir une variété de maladies. « On consommait toutes sortes de parties pour des raisons médicales : du sang, des os, de la peau, de la chair, du gras, de l’urine. »

Elle parle également des progrès scientifiques qui permettent de créer artificiellement du steak de viande humaine, mais nous prévient qu'on n'en trouvera pas de sitôt à l'épicerie du coin.