•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le confinement à la française : Entrevue avec Frédéric Beigbeder

Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.
Rattrapage du 6 mars 2021 : Reproduction des animaux en temps de pandémie, et confinement en prison

Le confinement à la française : Entrevue avec Frédéric Beigbeder

« Mes livres sont plus tristes que moi » - Frédéric Beigbeder

L'écrivain, réalisateur et animateur de télévision Frédéric Beigbeder
L'écrivain, réalisateur et animateur de télévision Frédéric Beigbeder.PHOTO : AFP/Getty Images / Martin Bureau

La pandémie est un cauchemar absolu pour l'écrivain français Frédéric Beigbeder. « On a fermé tout ce que j'aimais : les bars, les boîtes de nuit, les théâtres, les cinémas. » Dans cet état d'esprit, il parle de son malaise par rapport à l'obligation qu'ont les chroniqueurs d'être drôles constamment. Lui-même chroniqueur pour Le Figaro, il revendique le droit à l'écriture empreinte d'angoisse et de tristesse.

Frédéric Beigbeder dit aimer parler de personnages qui sont fatigués, qui vivent un moment de doute ou de crise, dans ses livres.

« La langue devient plus belle quand on parle de gens malheureux. »

—  Frédéric Beigbeder, écrivain

Il assure cependant être une personne assez joyeuse dans la vie. D’ailleurs, Frédéric Beigbeder explique à Marc Labrèche quel est son plan B lorsqu’il cuisine un plat dont les enfants ne raffolent pas pour le dîner.