•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.

Michel Béland : la trappe dans le sang

Publié le 20 février 2021
Michel Béland est assis.
Le trappeur Michel Béland a toujours vécu dans la forêt, et il n'est pas près d'en sortir.PHOTO : Capture d'écran YouTube / L'homme des bois

« J'ai 73 ans, et ça fait 73 ans que je suis en forêt. » En plein cœur du bois mauricien, où il se trouve à 50 kilomètres de son plus proche voisin, le trappeur et homme des bois Michel Béland raconte à Marc Labrèche son bonheur d'avoir un mode de vie en connexion avec la nature. Il dit se trouver chanceux d'avoir encore, à son âge, une assez bonne capacité physique pour pratiquer la trappe.

« Trapper, ce n’est pas un sport, c’est un mode de vie naturel », précise celui qui est bien heureux d'aujourd'hui transmettre sa passion à ses petits-enfants.

Au cours de l'entrevue, Michel Béland explique comment il trappe la martre, le castor, le lièvre ou même le loup, tout en s’assurant de respecter la nature.