•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.

Les confidences insoupçonnées de Varda Étienne

Publié le 7 novembre 2020
Varda Étienne prend la pose.
Varda Étienne, toujours aussi coquette en pandémiePHOTO : Facebook/Varda Étienne

Dans cette entrevue étonnante, Varda Étienne offre des conseils masturbatoires aux auditeurs d'Un phare dans la nuit et fait des révélations surprenantes sur sa personne. Elle avoue entre autres monter toutes les semaines les marches de l'oratoire Saint-Joseph à genoux, et elle explique comment elle souhaite être exposée lorsque le jour sera venu.

« C’est écrit dans mon testament, je te jure que c’est vrai : je veux m’assurer, lorsque je serai allongée dans mon cercueil, que je vais être de côté. Je veux vraiment que l’audience m’admire et je veux être sûre que mes implants mammaires, qui m’ont coûté une fortune au fil des ans, sont exposés. Je veux que ma poitrine soit évidente aux yeux de tous. C’est ma grande fierté. »

—  Varda Étienne, coquette en pandémie