•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec la survivaliste Geneviève Lavoie

Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.
Rattrapage du 1er avr. 2020 : Survivalisme et lutte féminine

Entrevue avec la survivaliste Geneviève Lavoie

« Tout le monde est un peu survivaliste »

Un homme regarde une carte pour trouver son chemin.
Contrairement à cet homme, un survivaliste peut se retrouver en forêt sans problème.PHOTO : getty images/istockphoto / francescoch

Les survivalistes ont un mode de vie bien « d'adon » ces jours-ci. C'est le cas de la survivaliste Geneviève Lavoie, qui, elle, était préparée depuis très longtemps à d'éventuelles pénuries de papier de toilette. Spécialisée dans la survie en forêt, elle croit que tout le monde a un côté survivaliste en lui, car après tout, tout le monde met sa ceinture de sécurité en voiture dans l'espoir de survivre en cas d'accident. « C'est juste de rattraper ses instincts [de survie] qui ont fait en sorte qu'on est là aujourd'hui », explique-t-elle.

« Ça va probablement être long, le confinement. C'est le temps de commencer à penser à quel sera le retour à la normalité. Rien ne sera pareil comme avant. On peut donc se faire des plans dans l'éventualité où ça dure à long terme. Ça peut être une bonne leçon pour les Québécois, qui vont être prêts... pour la prochaine fois! »

—  Geneviève Lavoie, survivaliste