•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.
Marc Labrèche, un phare dans la nuit, ICI Première.
Marc Labrèche, un phare dans la nuit

Rattrapage du 17 avr. 2020 : Cannabis, danse sociale et coquineries

Résumé

Ati Dion, intervenant en toxicomanie, parle de la consommation de drogues en temps de pandémie; Fred Savard communique avec son ado; le professeur de danse sociale Jean-Guy Lavoie parle de sa passion pour la danse; l'organiste Diane Bibaud nous salue en musique; et Marc Labrèche offre ses conseils coquins du vendredi.

  • 20 heures

    Bulletin réseau

  • 20 heures 6 minutes

    Un phare dans la nuit avec Marc Labrèche

  • 20 heures 7 minutes

    Entrevue avec Ati Dion, intervenant en toxicomanie

    Pot de cannabis versé sur une table en bois.

    Confinement et drogues, un drôle de mélange

    « Le cannabis, c'était une infraction criminelle il n'y a pas longtemps, et c'est maintenant devenu un service essentiel. Le regard de la société sur les substances et sur les comportements, c'est ça qui détermine beaucoup le statut de la chose. » Ati Dion, intervenant en toxicomanie, explique que la consommation de drogues ne prend pas de pause pendant le confinement, au contraire. Avec l'anxiété ambiante, il ne recommande cependant pas aux gens d'essayer de nouvelles substances. « Ce n'est pas nécessairement une garantie du soulagement de la tension », souligne-t-il.
  • 20 heures 15 minutes

    Caméra de surveillance : Fred Savard

  • 20 heures 16 minutes

    Entrevue avec Jean-Guy Lavoie, professeur de danse sociale

  • 20 heures 22 minutes

    Un petit bonsoir à notre amie l'organiste Diane Bibaud

    Une femme dans un magasin de musique devant un clavier.

    Marc reprend des nouvelles de son amie, l'organiste Diane Bibaud

    Même si elle n'a pas encore eu la chance de « rider » sa belle Cocotte – c'est-à-dire sa moto préférée –, Diane Bibaud garde le moral. L'organiste du Canadien profite de son passage à l'émission pour accompagner Marc Labrèche au clavier, interprétant avec aplomb et folie la célèbre chanson Achy Breaky Dance, de Steph Carse.
  • 20 heures 25 minutes

    Mot de la fin et coquinerie du vendredi

    Des feux d'artifices.

    Conseils coquins du vendredi

    Pour les hommes seuls à la maison et à la recherche de plaisirs solitaires, Marc Labrèche offre cette capsule coquine pour, comme il le dit, les aider à « se brasser le général ». « Je vous souhaite à tous de trouver un coin tranquille ce week-end afin de vous dégourdir l'unijambiste! » conclut-il, avec la voix sensuelle qu'on lui connaît.