•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les samedis du monde, ICI Première.
Les samedis du monde, ICI Première.
Audio fil du samedi 31 mars 2018

Les enjeux de la gestation pour autrui

Les enjeux de la gestation pour autrui

Publié le 31 mars 2018
Portrait des deux papas et de leurs jumelles
Ce couple gai a pu avoir des enfants grâce à la gestation pour autrui.PHOTO : Radio-Canada

Après la naissance de jumeaux, une mère porteuse américaine a refusé, au printemps 2017, de signer les papiers nécessaires à leur transfert aux parents d'intention, un couple gai canadien.

Quelle est la position canadienne relative à la gestation pour autrui, qui demeure une pratique de procréation médicalement assistée controversée?

Quels sont les facteurs qui déterminent la paternité biologique au sein du couple demandeur?

Quelles sont les relations entre ces parents d’intention et la mère qui porte l’enfant?

Assiste-t-on à une instrumentalisation du corps de la femme, considérée comme un simple tiers de procréation?

Arnaud Decroix fait le point sur les enjeux de cette maternité de substitution avec Isabel Côté, professeure au Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais et qui a co-dirigé l’ouvrage Perspectives internationales sur la gestation pour autrui (Presses de l’Université du Québec, 2018).