•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les samedis du monde, ICI Première.
Les samedis du monde, ICI Première.
Les samedis du monde

Audio fil du samedi 22 décembre 2018

Résumé

Le Pacte mondial sur les migrations a été approuvé à Marrakech, au Maroc, par les représentants de plus de 150 pays. Ce texte non-contraignant pour des “migrations sûres, ordonnées et régulières” rappelle l’exigence du respect des droits de la personne et prévoit un partage de responsabilités. Y sont mentionnés 23 objectifs destinés à aider les pays à faire face à ces migrations grâce à la transmission d’informations, l’échange d’expertises et l’intégration des migrants. Pourtant, plusieurs pays dont les États-Unis, l’Australie et certains pays européens, ont refusé de signer ce Pacte. Au Canada, des manifestants ont également exprimé, sur la colline parlementaire, leur opposition à cette signature. Que contient précisément ce Pacte mondial des migrations des Nations Unies? Quelles en sont les dispositions qui suscitent le plus d’interrogations? En quoi ce texte pourrait changer la manière de faire face au défi migratoire? Arnaud Decroix en parle avec Stéphane Beaulac, professeur à la Faculté de droit