•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les films de propagande pro-pensionnat du passé

Des élèves dans une salle de classe du pensionnat de l'île Kuper.
Dans les années 50, de nombreux films de propagande ont été réalisés pour promouvoir le système des pensionnats autochtones.PHOTO : Radio-Canada
Les retours de l'Ouest, ICI Première.
Les retours de l'OuestPublié le 30 septembre 2021

Maintenant que nous sommes au courant des abus verbaux, physiques et même sexuels subis par les enfants autochtones dans les pensionnats pour Autochtones souvent gérés par les institutions religieuses en partenariat avec le gouvernement fédéral, il est difficile de comprendre pourquoi il y a eu si peu d'enquêtes, de résistance au système des pensionnats durant les décennies où ils étaient en opération.

Une des explications se trouve dans les nombreux films réalisés à cette époque afin de promouvoir les bienfaits de cette politique d'assimilation forcée. Survivant du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery, près d'Amos au Québec et ancien chef de la Première Nation Abitibiwinni, monsieur Richard Kistabish a, malgré lui, fait partie de la 'distribution' d'un de ces films de propagande lorsqu'il était pensionnaire. Voici son témoignage.